Site culinaire

Laurier-sauce ou laurier noble

Laurier-sauce ou laurier noble

Crédit photo Flickr – Franklin Heijnen – Laurel

Laurier-sauce ou laurier noble

Laurus nobilis

 

Appelé également laurier-sauce ou laurier noble, il ne doit pas être confondu avec le laurier-cerise (Prunus laurocerasus) dont les feuilles contiennent un poison violent, l’acide cyanhydrique. C’est un arbuste buissonnant à feuilles persistantes qui peut être taillé pour la décoration ; si on le laisse pousser. il atteindra une hauteur comprise entre 6 mètres et 18 mètres. Il présente des feuilles vert sombre vernissées, quelquefois à bord ondulé, et, en mai, de petites fleurs verdâtres suivies parfois de baies noires tirant sur le pourpre.

 

Daniel Gonzalez - Laurel

Crédit photo Flickr – Daniel Gonzalez – Laurel

 

Utilisation :

Les feuilles de laurier doivent être soumises à de longues cuissons durant lesquelles elles libèrent leur arôme puissant. Elles font partie du bouquet garni classique et sont presque toujours incluses dans les bouillons, ragoûts, pâtés et courts-bouillons. On peut les employer aussi bien fraîches que sèches, ce qui permet de les laisser sur l’arbuste et de les cueillir à volonté. Au moment de la taille, des branches entières peuvent être coupées et pendues dans la cuisine.

 

Culture :

Le laurier n’est pas très rustique et doit toujours être protégé du gel. Il peut être cultivé à partir de boutures mais pousse difficilement à partir de semences.



10 thoughts on “Laurier-sauce ou laurier noble”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *